Présentation

Le 17 octobre 2012, anniversaire de la naissance de Josep Puig i Cadafalch a été créée, aussi, une nouvelle Association destinée à faire connaitre  la vie et l’œuvre de cet illustre citoyen catalan de Mataró (Barcelona). Il s’agit de l’Association des Amis de Josep Puig i Cadafalch, pensée avec la volonté manifeste de diffuser son œuvre dans toute la Catalogne et même plus loin.

Nous pensons que le personnage de Puig i Cadafalch n’a pas encore reçu la valeur qu’il mérite dans les différents domaines dans lesquels il a travaillé et que, pour simplifier, nous pourrions synthétiser ainsi: l’homme politique, l’architecte, le scientifique et l’historien.

Puig ne s’est jamais  considéré, lui-même, comme un politique de vocation, bien qu’il ait eu dans ce domaine une efficacité et  importance indiscutables. Le personnage de Prat de la Riba, si important et proche, a sûrement rendu difficile la mise en valeur de Puig i Cadafalch, son bras droit dans tous les sujets relatifs aux travaux publics, à la culture et à l’urbanisme.

À la mort de Prat de la Riba, en 1917, Puig i Cadafalch fut choisi pour le remplacer à la tête de la Mancomunitat. Il sera réélu à ce poste trois fois et les deux dernières avec une majorité écrasante et aura donc  la possibilité d’achever le projet conçu par Prat de la Riva. En fait, la majorité des interventions de la Mancomunitat  se concrétisent durant son mandat de 6 ans, jusqu’au coup d’état de Primo de Rivera en 1923. Il semble clair, que Prat de la Riva a créé l’instrument et que Puig l’a consolidé, va lui donner de l’importance  et le stimuler.

Le travail du gouvernement de Prat devrait être connu comme l’oeuvre de Prat de la Riva i de Puig i Cadafalch, parce qu’en soit ils sont indissociables. Amoureux tous les deux de la Catalogne, il avait une capacité de travail hors pair, exceptionnelle. Ensemble, ils réunissaient toutes les qualités de bon sens et de génie.

Les résultats furent d’une telle magnitude que nous vivons encore aujourd’hui des fondements et de l’infrastructure initiés par la Mancomunitat, en de nombreux  domaines.

Puig i Cadafalch, l’architecte, est plus connu et apprécié. Ce qui était  certainement difficile, si proche de son mentor Domènech i Muntaner et de Gaudí. Mais ses œuvres sont dans la rue, beaucoup d’entre elles bien restaurées et entre les mains d’entités culturelles qui s’efforcent de les faire connaître.

Il est très intéressant de pénétrer dans le mélange et la réutilisation des styles architecturaux différents qui sont présents, simultanément ou par intermittence, dans son œuvre.

Sa passion pour le monde médiéval,  inséparable historiquement tant pour lui que pour Domenech i Muntaner, de la renaissance de la patrie catalane – ainsi que de sa grande culture européenne- l’amèneront à utiliser le répertoire gothique, le mudéjare, le moderniste, le style XIXe siècle et même les influences des Pays-Bas ou de la Sécession Viennoise.

Moins connu est, cependant, son énorme travail urbaniste surtout à Barcelone.

Son travail écrit est vaste mais, surtout fondamental et de référence au niveau international. Le plus connu, étant sans doute,

« Architecture romane en Catalogne ».

Puig i Cadafalch participa à de nombreux Congrès internationaux, en y apportant ses recherches, et il enseigna dans plusieurs universités étrangères. Tout son travail fut récompensé par des nominations de Docteur Honoris Causa de la Sorbonne, Harvard, Fribourg et Barcelona.

Son activité à l’Institut d’Estudis Catalans – qu’il avait contribué à créer –  comme Président, depuis 1942 et comme responsable de la section d’Histoire et

d’ Archéologie, de 1950 jusqu’à sa mort, peut résumer et symboliser sa géniale contribution à la culture catalane.

De nombreux articles, dessins, écrits professionnels non publiés et documents écrits de l’époque de Mancomunitat, se trouvent aux Archives nationales de Catalogne. Puig i Cadafalch eut la lucidité de les sauver en les cachant chez lui à Barcelone, quand l’histoire de la Catalogne prit une tournure très dangereuse en 1923.

L’héritage de Puig et Cadafalch est donc, aussi grand  que polyvalent.

L’Association des Amis de Josep Puig i Cadafalch a pour objectif de contribuer à l’étude et à la diffusion de tous ces aspects, s’adressant autant au monde de la culture, proprement dit, qu’au public en général et aux jeunes des écoles en particuliers.

 

Esteve Mach Bosch
Président
Argentona-Mataró 2012